•  

     

    Le 8 septembre 1915, à 10 heures, après une violente préparation d'artillerie, les Allemands attaquent sur la gauche du régiment et parviennent à pénétrer dans ses lignes, après avoir bousculé des fractions du 14eme R. I., avec qui il était en liaison.

    Le mouvement ennemi avait été vu par les cuisiniers installés sur la route de La Harazée - Four-de-Paris.

    Le caporal d'ordinaire Blanchard, de la 10eme compagnie, réunit vivement tous les cuisiniers qui, en bras de chemise, le fusil à la main, se portent en avant d'une section allemande qui débouchait, la repoussent et lui font des prisonniers. A midi, l'attaque était enrayée et le 41eme avait maintenu ses positions. Blanchard était nommé sergent et recevait la médaille militaire.

    Du 15 septembre 1915 au 1er mai 1916, guerre de mines, de coups de main, au cours de laquelle le régiment subit d'assez fortes pertes.

    Le 23 janvier 1916, le lieutenant-colonel Féderhpil, qui commandait le 41eme depuis le 23 novembre 1914, est remplacé par le lieutenant-colonel Clerget.

    A la date du 2 mai 1916, il se produit une nouvelle attaque allemande avec bombardement par obus spéciaux. L'attaque, menée sur un front de trois compagnies (organisation dite du T), ne donne aucun avantage aux assaillants. C'est dans ce secteur que le lieutenant-colonel Clerget trouvera la mort le 9 mai 1916.
    Il sera remplacé par le lieutenant-colonel Mézières.

     

     

    extrait de l'historique sommaire du 41e 

    HENRI CHARLES-LAVAUZELLE

     


    votre commentaire